UN REGARD SINGULIER-PLURIEL

Auteure, photographe et artiste-céramiste, je recherche l'expression de la matière - dans l'énergie qui l'anime -  son empreinte, sa mémoire. Présence absente, elle est écho, résonance, vibration. Chaque texture minérale et végétale dévoile le langage de la Terre, telle une partition.

Diplômée en géosciences de l'environnement, je me suis spécialisée dans la géochimie isotopique et la datation au carbone 14 des eaux souterraines en milieu aride, et plus particulièrement dans la région des Naukluft Mountains en Namibie. Ce lien avec la nature s'est imposé comme une évidence, où l'observation, la compréhension et l'émerveillement des phénomènes  ont nourrit mon inspiration. 

Les voyages m’ont emmenée vers de plus vastes horizons. De l’Atacama aux Tsingy malgaches, du Kalahari au bush australien, du désert du Thar au Kawah Ijen, ou encore des lignes Nasca aux contreforts himalayens, ce sont autant de rencontres avec des artisans, des chercheurs, des poètes, des passionnés. Des instants de partage, de complicité, où les idées vagabondent librement au gré du vent. 

Puis les explorations spéléologiques et sous-glaciaires m'ont permis de découvrir le paysage sous une dimension nouvelle, et de dévoiler, grâce à divers reportages, la face cachée de notre planète. 

Membre de Visarte Suisse (Association professionnelle des artistes visuels en Suisse), je me consacre entièrement à mon activité artistique à  travers la photographie d'art, la céramique et les oeuvres picturales. Un univers  sobre et épuré, privilégiant le monochrome. 

Je vis  dans le Val Ferret, sous l'égide du Portalet. Un écrin propice à l'inspiration. Mes ateliers de création ainsi que mon espace d'exposition se trouvent à Orsières, dans le Val d'Entremont, non loin de Martigny et Verbier. 

 



 

  
 

 

OMRE ET LUMIÈRE
 

Mettre en lumière l'espace d'un instant.

La photographie est avant tout un état d'esprit, d'ouverture, où le paysage n'a de frontières que notre regard. Mon approche puise sa force dans les nuances de l’éphémère, le mouvement du vent, la fluidité du relief, pour que ne demeure qu'un trait de lumière, une épure.

Et le Noir et Blanc telle une évidence, un univers en soi, une façon intime de percevoir le monde, où les textures dialoguent entre-elles, écriture mystérieuse de la matière. 


 

 

INSPIRATION - CRÉATION
 

La création est une forme de respiration. Inspiration - Création. Recevoir et offrir. Une énergie qui entre au plus profond de nous. Dans le silence. Puis, l'expiration par la création.  Un équilibre. Un souffle. 

 

 

 


Espace hors du temps, l’atelier est un havre de paix. Le temps semble se retirer avec élégance, laissant libre cours à l’instant présent. L’espace lui-même se condense au point de disparaître. Un univers où gravite le champ des possibles. Espace clos aux limites infinies.

La céramique s’est dévoilée comme une évidence. Une fascination pour cette matière alchimique qui recueille les quatre éléments fondamentaux. Tout d’abord la terre qui nourrit l’imagination. Puis l’eau qui l’hydrate, lui offre la plasticité nécessaire. L’air lui donne son souffle, sa spatialité. Et finalement le feu. La transformation.

Et l' odeur tellurique des argiles nous plonge dans une dimension matricielle.


Sonder la profondeur de la matière  et offrir un écho de la densité du vide. Une quête d’essentiel, dépouillé de tout artifice. Une forme de nudité. Une résonance.

Le vide… c’est avant tout, une énergie, un silence. Telle la membrane d'une chrysalide, l'argile dévoile un espace dans l'espace, sans frontière, mais dans un lien qui unit. Une circulation entre l'intérieur et l'extérieur. Une potentialité. Une métamorphose. 

Mes inspirations puisent leurs sources dans la nature, au contact des roches et des textures minérales. Travaillant essentiellement avec du grès noir, c’est une recherche de sobriété, dans le jeu des lumières et de la matière. L’émail, d’un noir mat ou anthracite, s'efface avec pudeur. 

 


Atmosphère d'atelier
 


 

 


 

LA DENSITE DU VIDE

Le vent, le souffle…le mouvement

Impermanence.

Fluidité du geste. Un trait dans l’espace.

Le Noir et le Blanc. Deux pigments, et des monochromes uniquement. Une forme d’ascèse. Des non-couleurs. L’un absorbe les couleurs, tandis que l’autre les rejette toutes. Le plein et l’absence. L’ombre et la lumière. La matière et le vide. Le noir révèle la lumière, tandis que le blanc dévoile l’ombre. Deux contraires sans dualité.

Le tout - le UN – unifié.

L'encre de Chine dévoile autant qu'elle suggère. Elle est la densité et le diaphane, une présence insaisissable. Évanescence. 
 


Collection Fluence
Encre de Chine sur papier

 

 

 


 

Espace Claude Bernhard 
Ateliers de création
Rue de la Commune 12a
1937 Orsières